Drop shipping : pourquoi et comment te lancer ?

Très en vogue ces dernières années, le drop shipping permet à un revendeur de commercialiser des produits sans s’occuper de la livraison et des stocks. Cela implique néanmoins de mettre en place une boutique en ligne sans stocks et d’y attirer des visiteurs.

Sommaire :

Définition du drop shipping

Le drop shipping est en vogue en cette année 2020. En quoi cela consiste exactement ?

Qu’est-ce que le drop shipping ?

Le drop shipping est un système de vente tripartite, entre un client (internaute), un site intermédiaire (le distributeur) et un fournisseur (le grossiste). Le premier commande un produit sur le second, tandis que le troisième assure la livraison et gère les stocks. Il s’agit donc d’un processus de parcours clients ciblant la valeur ajoutée. Il existe deux formes de drop-shipping, qui dépendent des prérogatives du site intermédiaire.

Les deux méthodes de drop shipping

  • Le distributeur reçoit les commandes : le site intermédiaire reçoit la commande et la transmet à ton fournisseur. C’est donc lui qui indique la quantité nécessaire. En conséquence, il est responsable de la gestion des surstocks.
  • Le fournisseur reçoit les commandes : le grossiste reçoit les commandes directement et prend donc la décision, en ce qui concerne la quantité des produits à fournir. C’est lui qui assume les éventuels surstocks.

Un système déjà utilisé par les places du marché (Amazon, Ebay, etc.)

Le drop shipping n’est pas une nouveauté. Il est utilisé depuis de nombreuses années par les grandes plateformes telles que Amazon, Rakuten, Rueducommerce, Ebay, etc. Ces plateformes ont effectivement recours à des intermédiaires ou des grossistes pour vendre des produits en échange d’une commission.

Astuce !

Si tu souhaites devenir entrepreneur en faisant du drop shipping, tu peux visiter notre article devenir entrepreneur en 5 étapes.

Comment te lancer dans le drop shipping ?

Le concept paraît à première vue facile à mettre en place. Il n’est toutefois pas évident de le rendre rentable. Il est important de trouver le bon fournisseur, le bon produit et, surtout, de proposer un espace de vente qui attire la clientèle.

Fournisseur : trouver le bon grossiste pour réussir ton affaire

Trouver un grossiste fiable n’est pas une mince affaire. Le choix du fournisseur est prépondérant pour le bon fonctionnement du drop shipping. Il implique d’être certain qu’il remplira ta mission et que ses produits seront de la qualité attendue.

  • Fournisseur français

Expédier ses produits directement depuis la France est un luxe que peu de vendeurs drop-shipping peuvent se permettre. Mais si la mission promet d’être difficile, il peut être intéressant de prospecter auprès des petites marques du secteur d’activité que tu cibles. Il est possible de les convaincre en insistant sur l’aspect gagnant-gagnant de l’opération : elles obtiennent de la visibilité, et le vendeur des produits de qualité.

  • Fournisseur européen
dropshipping 2020
Plateforme Bigbuy pour ton drop shipping

Au-delà des frontières, il est judicieux de voir ce qui se fait dans les autres pays européens. La plateforme Bigbuy est par exemple spécialisée dans la vente en gros B2B de produits en Europe. Elle gère les livraisons et possède un stock européen. Elle propose 80 000 produits et des canaux de vente en ligne en collaboration avec les fournisseurs de boutiques en ligne, les marketplaces, ou encore les distributeurs de vente habituels.

  • Fournisseur asiatique
dropsipping 2020
Fournisseur international pour faire du drop shipping

Aliexpress est la référence en termes de dropshipping chinois. Le site commercialise des millions de produits et permet aux sites vendeurs leur intégration, par exemple par le biais des solutions Shopify ou Dropizi. Il gère ensuite ta production et ta livraison au client. Il faut néanmoins bien se renseigner sur les frais de port et le temps d’acheminement, et s’assurer de la qualité des produits sans trop accorder d’importance aux commentaires.

Chaque plateforme propose une multitude de fournisseurs. Il est important de prendre connaissance de leur réputation, voire de demander des informations sur les détails qui paraissent flous.

Shopify, WordPress, Dropizi … : quelles solutions pour monter ta boutique en ligne ?

Sélectionner les bons produits ne fait pas tout. Il s’agit aussi de créer un espace de vente adapté à tes besoins et à ceux de tes visiteurs. Et il existe des solutions pour configurer automatiquement les produits choisis sur les plateformes. Shopify et ton concurrent français Dropizi sont pour l’instant les sites de drop shipping “clés en mains” les plus utilisés. Ils permettent la création d’une boutique en ligne en quelques minutes, de sélectionner des fournisseurs parmi ceux avec lesquels ils ont un partenariat et de vendre tes produits.

En termes de tarif, Dropizi propose des solutions à partir de 27 euros par mois (324 euros par an), tandis que Shopify propose un premier abonnement à 25,50 euros par mois (306 euros par an). Les prix sont donc sensiblement proches.

Il est également possible de faire du drop shipping par le biais d’un site internet WordPress. Ce dernier propose de nombreuses extensions adaptées à des activités de drop shipping. Elles sont en principe payantes. D’autres solutions existent : il est important de bien analyser ses besoins avant de s’engager.

Grands sites marchands : des volumes de vente importants, mais…

Il est également possible de se faire une place sur les marketplaces du type Amazon, Cdiscount, ou encore PixPlace. Néanmoins, leurs cahiers de charges sont fournis et rigoureux. Ils impliquent de se plier à leurs exigences, en particulier en ce qui concerne les fiches produits, les délais de livraison et les pourcentages de commission sur les ventes réalisées.

Comment faire connaître ta boutique ?

Il existe de nombreuses solutions pour faire connaître ta boutique en ligne.

Faire connaître ton business sur les réseaux sociaux

Le fournisseur et ta boutique sont en place ? Il s’agit maintenant de faire connaître ton site et d’attirer les clients. Pour y parvenir, l’une des solutions peut être d’utiliser les réseaux sociaux tels Twitter, Facebook, Linkedin, Instagram, ou encore Youtube.

Référencement de ton site internet : l’importance du SEO

La création d’une boutique en ligne constitue la première étape du travail. Le nerf de la guerre en vue d’attirer des clients réside dans le positionnement de ton site internet, sur les moteurs de recherche. La concurrence s’avère en principe très rude : figurer tout en haut des résultats de Google and co implique en principe de mener et de maîtriser le volet SEO (Search Engine Optimization).

Les programmes d’affiliation

Les programmes d’affiliation peuvent permettre à des affiliés de promouvoir vos propres produits. Ils impliquent toutefois de leur accorder une commission sur les ventes réalisées.

Les médias en ligne et les blogs

Il est possible de promouvoir ta boutique par le biais des médias en ligne ou des blogs spécialisés qui génèrent un trafic important. Il peut même être judicieux de créer son propre blog.

Intérêt et risque du drop shipping

Le drop shipping présente une possibilité d’obtenir des revenus passifs. Il implique également de bien maîtriser ton affaire afin d’éviter les nombreux pièges qui se dressent sur internet.

Revenus passifs : gagner de l’argent en complément du salaire

À condition d’attirer du monde, une boutique en ligne peut permettre d’obtenir des revenus complémentaires réguliers. La notion de revenus passifs est d’autant plus adaptée si le fournisseur s’occupe de la logistique.

Pas de logistique : le stockage et la livraison sont assurés par le fournisseur

Dans la plupart des cas, le grossiste gère lui-même le (sur)stockage et l’envoi des produits voulus par le client. La boutique ne joue qu’un rôle d’intermédiaire pour prendre la commande.

Le revendeur dépend de ton grossiste

Le drop shipping est avantageux pour le distributeur, dans la mesure où il ne doit pas se charger de l’envoi des produits. Néanmoins, cela veut aussi dire qu’il est dépendant des délais du fournisseur, ainsi que de ta façon de faire les colis.

Risques : éviter les nombreux pièges et arnaques

Internet foisonne d’arnaques. Certains “grossistes” promettent monts et merveilles, mais il est essentiel d’étudier de près leurs produits et leur façon de fonctionner : certains correspondent à de véritables arnaques.

Gagner de l’argent est difficile : les concurrents sont nombreux

Certaines plateformes, voire médias, te feraient volontiers croire qu’il est très facile d’obtenir de l’argent en lançant ta propre boutique en ligne. La concurrence est néanmoins très élevée dans le domaine. Cela ne sera possible que si tu parviens à te démarquer.

Douane, fiscalité, TVA : l’importance de connaître la réglementation

Il est évidemment essentiel de connaître la réglementation inhérente à la livraison de biens achetés en Union Européenne ou en dehors. Elle dépend du régime juridique choisi, du pays d’origine et du type de produits commercialisés : on peut très vite se mettre hors la loi.

Fiches produits : bien vérifier la véracité des informations

Le détenteur du site intermédiaire doit vérifier à deux fois les informations qu’il entre dans les fiches des produits. Si ce dernier est fabriqué à l’étranger, il est nécessaire de s’assurer de la viabilité de la traduction.

Le problème de l’absence de contrôle avant l’envoi par le fournisseur

Le distributeur n’a en principe que peu de prise sur la logistique d’envoi du produit. Il ne peut pas vérifier le contenu du colis, et donc la qualité et la quantité du produit. Il ne peut pas non plus être sûr de l’emballage, des délais et de la qualité de service.

Des conseils pour un drop shipping serein et rémunérateur

Le drop shipping peut s’avérer compliqué, si l’on se lance en improvisant. Il peut être intéressant de suivre certaines étapes.

Suivre une formation

Si trop de flou subsiste sur l’activité de drop shipping, il est recommandé de suivre une formation plutôt que de se lancer à l’aveuglette. Dropizi propose notamment des modules de formation gratuits. D’autres organismes proposent d´enseigner les bases du métier, pour des montants plus ou moins élevés.

Travailler avec plusieurs fournisseurs

Proposer des produits de plusieurs grossistes, plutôt que d’un seul, permet de réduire le risque de dépendance vis-à-vis de l’un d’entre eux. Et si l’un d’entre eux te lâche ou te déçoit, toute l’activité de votre site ne sera pas mise en péril.

Rédiger les fiches produits soi-même

Il paraît important de mettre la main à la pâte pour rédiger des présentations de produits compétitives et conformes à leur fabrication/composition. Cette étape peut aussi permettre de se démarquer de la concurrence.

Négocier avec le fournisseur

Il semble rassurant de nouer des contacts en vue de créer une véritable relation individuelle avec le grossiste. Cela peut permettre de connaître les produits qu’il vend le mieux, d’améliorer ses taux de marge, ou encore d’être informé des futures décisions.

Trouver une niche vraiment rentable

Se lancer pour se lancer n’a pas d’intérêt : le nombre de boutiques en ligne est si élevé qu’il y a peu de chance de percer par hasard. Il est donc recommandé de beaucoup réfléchir au besoin que l’on veut combler et au type de produit que l’on souhaite commercialiser. Effectuer une étude de marché peut se révéler nécessaire.

Ne pas faire 100 % de drop shipping

À moins d´avoir une confiance absolue en tes fournisseurs, il est sécurisant de ne pas miser tout sur le drop shipping et de vendre d’autres types de produits.

S’assurer de la qualité des produits

Avant de les mettre en vente, il est très important de prendre connaissance de la qualité des produits.

Quelques exemples malins de drop shipping

Le drop shipping peut être adapté à tous les types de produits. Voici quelques exemples :

Les revendeurs qui souhaitent augmenter leur gamme de produits

Il peut être utilisé pour les revendeurs qui n’ont que peu de produits en vente dans leur boutique et ne veulent pas avoir trop de contraintes à gérer.

Les revendeurs sur les sites d’enchères

Il est aussi possible d’utiliser des sites du type Ebay pour développer ton activité de drop shipping. Le gagnant de l’enchère reçoit directement le produit envoyé par le fournisseur.

Les librairies numériques

Il est envisageable de créer un espace de vente dédié à une passion comme la lecture, par exemple. La distribution de livres numériques peut se faire de cette même façon, en recourant à des fournisseurs.

Le secteur du bio

Dans le même ordre d’idée que les ebooks, il est possible d’opter pour un domaine qui nous donne l’occasion d’œuvrer pour aider ses concitoyens. On peut par exemple chercher de bons produits alimentaires.

Conclusion

Le drop shipping peut permettre d’obtenir des revenus par le biais d’une boutique en ligne, sans s’occuper de l’envoi des produits. Il implique néanmoins de bien sélectionner ses fournisseurs, de réfléchir au secteur dans lequel on souhaite se lancer, mais aussi de connaître les réglementations et d’éviter les arnaques.

Savais-tu déjà ?

Avec sevDesk, tu peux faire ta facturation plus facilement et économiser jusqu'à 199€/mois.

Related articles