Bilan comptable

Instantané de la situation patrimoniale d’une entreprise, le bilan comptable repose sur un modèle précis. Il est possible de le présenter de différentes manières et d’en tirer de nombreuses informations.

Sommaire :

Définition du bilan comptable

Le bilan comptable est l’un des tableaux qui composent la liasse fiscale et les comptes annuels d’une entreprise. Il représente sa situation patrimoniale, à l’instant t. Il s’agit d’un état de synthèse, dont la structure est définie par le plan comptable général (PCG).

bilan comptable
Définition bilan comptable

À quoi sert le bilan comptable ?

La réalisation du bilan comptable permet de déterminer la situation financière de l’entreprise, et donc sa solvabilité. Il peut servir de réference au chef de société pour élaborer sa stratégie ou son mode de gestion. À noter que les structures qui présentent un chiffre d’affaires supérieur à 750 000 euros doivent transmettre leur bilan à la Banque de France, qui attribue une cote de crédit basée sur leur capacité à honorer ses engagements financiers à un horizon de trois ans.

Structure du bilan comptable

Le bilan comptable réunit l’actif, c’est-à-dire l’ensemble du patrimoine de l’entreprise, et le passif, les dettes à l’égard des créanciers qui lui permettent de financer ses actifs.

  • Actif : il comprend les immobilisations incorporelles, corporelles ou financières, les stocks de marchandises et de matières premières, et les créances clients, fiscales et sociales encore dues à la date du bilan et la trésorerie.
  • Passif : il inclut les capitaux propres de l’entreprise, les dettes financières et les dettes fournisseurs, fiscales et sociales dues à la date d’établissement du bilan.

L’égalité à respecter dans un bilan comptable

Le bilan d’une entreprise est nécessairement équilibré : le total de l’actif doit être égal au total du passif.

Les différentes grilles de lecture du bilan comptable

Il est possible de présenter le bilan selon plusieurs modèles. Le choix peut être lié à la cible à laquelle il va être adressé.

  • Le bilan financier : il reprend les informations du bilan comptable, réorganisées différemment. Son objectif est de montrer la capacité de l’entreprise à rembourser ses dettes par ses actifs. Il sert en particulier pour la banque, dans le cadre d’une possible obtention d’un prêt.
  • Le bilan fonctionnel : il met en avant la structure financière et l’organisation d’une entreprise. Il permet de calculer certains ratios, dont le fonds de roulement, et de déterminer la santé économique de la société.
  • Le bilan prévisionnel : il s’agit d’un bilan comptable anticipé. Il s’appuie sur les prévisions financières établies par le biais d’un business plan. Il concerne en général les trois à sept prochains exercices. Il est notamment utilisé dans le cadre de la création d’entreprise.

Comprendre et interpréter le bilan comptable

Le bilan comptable permet de visualiser de nombreuses informations sur une entreprise. Il n’est toutefois pas évident de le comprendre et de l’interpréter avec justesse. Afin de ne pas se tromper, il est conseillé de solliciter les services d’un expert-comptable, pour obtenir son analyse précise. Il est notamment possible de demander un audit d’acquisition. Voici quelques éléments importants pour comprendre un bilan :

Actif

  • Actif immobilisé : il comprend les biens durables de l’entreprise (valeur origine et valeur actuelle).
  • Stock de l’entreprise : il s’agit des produits, matières premières et matériaux stockés par l’entreprise.
  • Créances : elles correspondent aux sommes dues par l’entreprise.
  • Trésorerie : elle fait apparaître les disponibilités en banque ou en caisse, ainsi que les placements de trésorerie.

Passif

  • Capitaux propres : ils réunissent les apports des associés (capital social), le résultat financier, les réserves, ou encore les reports à nouveau.
  • Provisions pour risques et charges, situées en dessous des capitaux propres : elles font apparaître les dettes possibles de l’entreprise.
  • Dettes financières : il s’agit du montant des emprunts bancaires restant dus ou des comptes courants associés.

S’appuyer sur l’annexe comptable peut faciliter la compréhension du bilan comptable. Elle est notamment obligatoire pour les entreprises ayant la qualité de commerçant.

Les ratios et les indicateurs

Les ratios et les indicateurs correspondent à des calculs destinés à faciliter l’analyse du bilan comptable.

  • Le fonds de roulement : il correspond au rapport capitaux propres/capitaux empruntés à moyen et long terme, à qui on ôte l’actif immobilisé. Il montre si l’entreprise est suffisamment capitalisée.
  • Le besoin en fonds de roulement : il s’agit de la différence entre les encaissements et les décaissements. S’il est positif, l’entreprise doit trouver des fonds pour faire face aux décalages de trésorerie. Il finance le cycle d’exploitation.
  • Les ratios financiers : il existe de nombreux ratios, tels le taux d’endettement (dettes financières/capitaux propres), le délai moyen de règlement des clients (créances/chiffre d’affaires), le délai moyen de règlement des fournisseurs (dettes fournisseurs/achats), ou encore le taux d’usure des actifs (immobilisations corporelles nettes/immobilisations corporelles brutes).

Ne pas confondre bilan et compte de résultat

Le bilan comptable est une situation du patrimoine de l’entreprise, à l’instant t. Le compte de résultat synthétise les charges et les produits de la société, pour une période donnée. Il permet de déterminer le résultat d’exploitation, le résultat financier et le résultat exceptionnel. Qu’il s’agisse de pertes ou d’un bénéfice, les résultats sont intégrés au bilan par le biais des capitaux propres.

Les questions courantes

Qu’est-ce que le bas de bilan ?

Il est possible de décomposer le bilan en deux parties, haute et basse. Le haut de bilan désigne les composants à long terme, tandis que le bas de bilan correspond aux éléments plus “liquides”.

À quoi correspond le report à nouveau ?

Le report à nouveau équivaut au bénéfice de l’année antérieure non distribué et non mis en réserve. S’il est négatif, il sera enregistré comme perte, au niveau du compte 119 du plan comptable général.

Pourquoi l’actif compte trois colonnes ?

L’actif réunit trois colonnes liées à la valeur historique du bien, la valeur dépréciée, et a valeur nette (différence entre les deux premières).

À quoi servent les réserves de l’entreprise ?

Les réserves sont augmentées par les bénéfices réalisés, et non distribués ou intégrés dans le capital. Il s’agit d’une marge de sécurité qui permet davantage d’autofinancement.

Quelle est la date de clôture de l’exercice comptable ?

Les entreprises peuvent choisir la date qui leur convient pour clôturer leurs comptes. Le premier exercice comptable est limité à 24 mois.

Comment sont classés les différents éléments du bilan comptable ?

Dans le passif, le classement suit l’ordre de liquidité. Plus il prend de temps pour être transformé en argent liquide, plus il est haut. Dans le passif, les dettes sont classées des moins urgentes aux plus urgentes.

Conclusion

Document qui synthétise la situation patrimoniale d’une entreprise à un instant t, le bilan comptable est l’un des composants des états financiers. Il permet notamment de savoir combien elle vaut et si elle est solvable. Il est particulièrement important pour se faire une idée de la santé de la société.