Compte de résultat

Patron d’une très petite entreprise, créateur d’une start-up, simple curieux, tu connais l’importance du compte de résultat et tu aimerais en apprendre un peu plus sur lui ? Nous t’avons entendu et nous te proposons de découvrir avec nous ce qu’il est et à quoi il sert. Suis-nous !

Fais avec nous un tour d’horizon avant de te lancer :

Le compte de résultat : petit essai de définition

compte de résultat

Si tu possèdes une entreprise, tu as déjà entendu parler du bilan et du compte de résultat qui font partie de la comptabilité. Si le premier est assez évident, il est possible que le second te pose problème et que tu aies besoin d’éclaircissement. Tu es au bon endroit. Nous définissons les deux pour toi.

Tu dois savoir que, sous ce terme, se cache l’une des pierres angulaires de ton état financier annuel. Apprends également que ce compte de résultat est un document comptable obligatoire dans lequel tu vas pouvoir comparer les dépenses de ton entreprise avec ses revenus et, de cette façon, calculer son résultat.

Toutes les données importantes et témoins d’un bénéfice dans l’exercice comptable de ton entreprise vont apparaître dans ton compte de résultat. Autant te dire que tu n’as pas intérêt à te tromper. C’est ce compte qui va t’indiquer si tu es en train de tirer profit de ton travail ou s’il te conduit à des pertes. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est parfois appelé le compte de pertes et profits.

Ce document est une composante essentielle de ton bilan comptable. Il est intéressant pour toi, car il te donne une vision d’ensemble de tes finances, mais il est également important pour tes auditeurs ou tes investisseurs qui vont s’en servir pour comprendre d’où viennent tes pertes et tes bénéfices.

Que trouves-tu dans un compte de résultat ?

Il comporte l’intégralité des flux qui ont eu un impact positif ou négatif sur le patrimoine de ton entreprise durant une période choisie. Autrement dit, ton compte de résultat est composé des charges que tu as payées et qui ont enlevé, de ce fait, de la valeur à ta société. Il inclut aussi les produits que tu as obtenus et qui, pour leur part, donnent de la valeur à ton établissement.

Comme un bilan comptable, ton compte de résultat se présente sous la forme de deux colonnes. Les charges que tu as réglées se retrouvent inscrites dans la colonne de gauche alors que ce que tu as gagné apparaît dans celle de droite. Note que les totaux de tes colonnes doivent être égaux.

Tu dois diviser tes charges et tes produits en trois parties :

  • ceux qui appartiennent à l’exploitation
  • ceux qui sont d’ordre financier
  • ceux qui relèvent de l’exceptionnel

Tu as besoin d’en apprendre plus sur ces différentes charges et ces divers produits ? Nous les détaillons.

Les charges d’exploitation : quèsaco ?

Tu te demandes ce qui se cache derrière les termes de charges d’exploitation ? Il s’agit tout simplement de tes achats de marchandises, de fournitures, de matières premières, mais également de tes charges de location, d’entretien, de publicité et de tous les frais qui concernent ceux que tu emploies. C’est ici aussi que tu vas noter les montants des impôts, des taxes, des dotations et des provisions d’exploitation de ta société. N’oublie pas d’ajouter les variations de tes stocks.

Charges financières ?

Dans la colonne des « Charges financières », tu vas devoir écrire les escomptes qui t’ont été accordés, les intérêts bancaires, les différences négatives de charge, mais aussi les dotations aux amortissements ainsi que celles qui concernent les provisions financières.

Parlons des charges exceptionnelles

Les subventions accordées, les rappels d’impôts, les moins-values sur tes cessions d’actifs ainsi que les pénalités et les amendes doivent être notées dans la partie « Charges exceptionnelles » de ton compte de résultat. Elles peuvent très bien être absentes d’un compte de résultat.

Un produit d’exploitation : c’est quoi ?

Derrière ces mots sont regroupés tous les produits issus des ventes de marchandises, de biens ou de services ainsi que les reprises sur provisions et amortissements ou les subventions.

Qu’appelle-t-on produit financier ?

Cette appellation désigne les différences positives de charge, les revenus issus des titres de participations et de prêts accordés ainsi que les escomptes obtenus.

Et un produit exceptionnel ?

Sont considérés comme des produits exceptionnels tous les remboursements d’impôts, toutes les pénalités perçues sur les règlements des ventes et les plus-values faites sur la cession d’éléments d’actif.

Un compte de résultat : quelle est son utilité ?

Afin de clôturer un exercice comptable, n’importe quelle société est tenue d’effectuer un compte de résultat. Tu n’y échapperas donc pas. Ce document doit être accompagné du bilan comptable et de l’annexe. Tous ces documents ont pour vocation d’évaluer les performances de ta société.

Pour sa part, le compte de résultat, que tu peux noter CR, va permettre d’informer ceux qui font partie de ta société ou les autres, extérieurs, de sa santé financière et de sa rentabilité. Il offre une vision précise des profits et des pertes qu’elle a enregistrés au cours d’une période définie.

Il est important que tu saches que le CR ne s’applique qu’à un seul exercice comptable à la fois. Il ne s’appuie donc jamais sur les exercices précédents et, grâce à cette particularité, il permet d’obtenir une vision très juste des mouvements comptables qui ont permis d’enregistrer le résultat net d’un moment précis.

Intéressant à plus d’un titre, le compte de résultat est essentiel pour établir un bilan d’entreprise. Il permet de calculer son seuil de rentabilité et de définir sa capacité d’autofinancement tout en mettant en exergue ses possibilités de rembourser des emprunts.

L’importance du résultat dans le compte de pertes et profits

Comment obtient-on le résultat financier d’un CR ? Il se calcule en plusieurs temps. La différence entre les produits financiers et les charges financières donne le résultat financier. De la même façon, tu obtiens le résultat d’exploitation en faisant le calcul de la différence entre les produits et les charges d’exploitation. Le résultat exceptionnel s’obtient lui en faisant la soustraction des charges aux produits exceptionnels. En additionnant les trois résultats obtenus, tu tiens le résultat net de ton entreprise sur une période définie.

Deux cas de figure peuvent alors se présenter :

  • Soit les charges sont supérieures aux produits et dans ce cas ton entreprise enregistre des pertes. Tu dois alors inscrire ce montant en bas de ta colonne “Produits” afin d’équilibrer les deux colonnes de ton CR.
  • Soit les produits sont plus importants que les charges. Dans cette configuration cela signifie que ton résultat est positif et que ta société fait des bénéfices. Reporte alors ce résultat en bas de la colonne des “Charges”, toujours dans le but d’obtenir une égalité des totaux de charges et de produits.

Différencier compte et bilan de résultat

Tu as l’impression que le CR ressemble beaucoup au bilan comptable. Tu n’as pas tort. Comme lui, ce document est obligatoire et doit être établi lorsque tu clôtures ton exercice comptable. Il représente aussi l’activité de ton entreprise sur deux colonnes que tu dois mettre en balance. Il n’a cependant pas le même but. Là où l’objectif du bilan est de montrer quelle est la situation finale des ressources et des actifs de ton entreprise, le compte de résultat a lui pour fonction de mettre au jour l’ensemble des mouvements qui ont eu lieu au cours de ton dernier exercice comptable.